Qui sommes-nous

Famille marianiste

La Famille marianiste est une réalité vivante dans l’Eglise et dans le monde d’aujourd’hui.

C’est avant tout une Famille, désirée comme telle par ses Fondateurs. Vous êtes tous “membres d’une seule famille”, disaient-ils.

La Famille est la cellule de base de la société. La Famille est la cellule de base de l’Eglise universelle. Un lieu où règnent le refus de l’anonymat, de l’indifférence; l’accueil des uns par les autres; la valorisation des personnes; le soin et le soutien réciproque.. Un lieu de convivialité où chacun respecte l’autonomie de l’autre et attend son soutien dans la tâche commune.

En un monde où la famille est en crise, où beaucoup de personnes sont blessées, la Famille marianiste veut être une vraie famille, et se reconnaît dans la mission “d’aimer et de donner à connaître le Christ au monde” vivant de l’esprit de Marie.

Comme chaque famille, elle est constituée de sœurs et de frères réunis autour d’une Mère et d ‘un Père.

Marie, Mère de Dieu et notre Mère. Avec elle nous faisons alliance et nous nous engageons à l’aider dans sa mission.

Nos Fondateurs disaient : nous sommes “la Famille de Marie”. Elle est la Femme qui nous réunit pour nous montrer Jésus, le Christ qui nous enseigne le Père. Elle nous met en chemin vers Lui, notre Père, le Père de tous.

C’est l’Esprit Saint qui met en nous cet esprit de famille qui nous anime. Un esprit qui nous fait dire “Abba”, “Père”, qui nous invite à nous tenir près de Marie, notre Mère et qui nous pousse à nous aimer comme des frères d’ “un seul cœur et d’une seule âme” (P. Chaminade).

Branches
Dans la famille Marianiste

Dans la famille Marianiste nous sommes quatre branches sont apparues historiquement dans l’ordre suivant:

Ces quatre branches sont une réalité vivante dans le monde et dans l’église aujourd’hui.

Ils sont présents dans toutes les régions du monde et elle sont en constante expansion. Son originalité réside dans son autonomie et de solidarité au service du bien commun. Le « bien commun » qu’ils servent est « d’aimer et d’aimer Jésus » (Adèle de Batz de Trenquelléon), qui est la mission de l’Eglise dans le monde.

Parce qu’il est dans ce monde qui connaitrons le Christ. Dans l’image de ses fondateurs, la famille marianiste accepte d’entrer hardiment dans les réalités de notre temps, lieu d’insertion et de sa mission. Seulement, il est logique elle est une famille incarnés. Et elle est comment l famille appelée à répondre à l’invitation de Marie à Cana: « Faites tout ce qu’il vous dit. »