• Oui somme nous

    Histoire

    La Congrégation

     

    1789: La Révolution française éclate…

    C’est la tourmente….

    Bientôt les événements tournent au détriment de l’Eglise, ce sont les persécutions et le remplacement de la
    foi par le culte de la déesse “Raison”.

    Un jeune prêtre de Bordeaux Guillaume Joseph Chaminade – il a 28 ans – essaie envers et contre tout de continuer son ministère au risque de sa vie, mais il a refusé de signer la ” Constitution civile du Clergé ” et après une vie dans la clandestinité doit quitter le sol de 1′ Aquitaine. Il se réfugie en Espagne.

    A une centaine de Kilomètres de Bordeaux, une enfant naît au Château de Trenquelléon: Adèle. Très tôt cette dernière est saisie d’un amour profond pour le Christ à tel point qu’à l’âge de 14 ans, elle demandera à sa mère d’entrer au Carmel, mais sa famille, au service du roi de France, doit, elle aussi quitter le sol de la France et partir en exil au Portugal puis en Espagne.

    Deux êtres, deux vocations singulières, deux destins qui bientôt vont joindre leur intuition grâce à une tierce personne. Ils ne se rencontreront pas si ce n’est par la correspondance. Nous sommes en 1808, Chaminade a 47 ans, Adèle 19. Débordant de dynamisme missionnaire, ils se sont engagés dans la reconstruction du tissu chrétien d’une France complètement délabrée tant au plan social, qu’aux plans matériel et spirituel. L’un, rassemble des hommes et des femmes de toutes classes, de toutes conditions, de tous âges, dans les Congrégations de laïcs; l’autre, a déjà créé une association de jeunes filles, pour le service des pauvres et l’évangélisation des campagnes. Ils se trouvent donc sur la même longueur d’ondes, I’ Esprit Saint travaillant en eux.

    Chaminade fait connaître à Adèle, les bienfaits de la consécration à Marie et petit à petit le ” cher projet ” jailli dans le coeur d’Adèle, prend corps le 25 Mai 1816: la Congrégation des Filles de Marie Immaculée est née.

    Conseil actuel 2017-2022

     

    • Sr. Micaela Lee Pok-Sun, coréen, Assistante de Travail.
    • Sr. M. Franca Zonta, italienne, Mère Générale.
    • Sr. Ana Lucia de Góes, brasilienne, Assistante de Vie Religieuse.
    • Sr. Clotide Fernández del Pozo, espagnole, Assistante d’Education.

    M. Adèle de TRENQUÉLLEON

    1816 – 1828

    M. St. Vincent de LABASTIDE

    1830 – 1856

    M. Joseph de CASTERAS

    1856 – 1874

    M. Sophie
    BAUD

    1874 – 1888

    M. Stanislas PERNIER

    1888 – 1907

    M. Thérèse de St. Joseph BOUQUERAND

    1907 – 1918

    M. Mecthilde POUILH

    1919 – 1937

    M. Adèle
    GUY

    1937 – 1959

    M. du St. Sacrement DESCAVES

    1959 – 1972

    M. Aránzazu LEGORBURU

    1972 – 1982

    M. Teresa
    CASTRO

    1982 – 1992

    M. Blanca
    JAMAR

    1992 – 2002

    Marie Joëlle
    BEC

    2002 – 2012

    M. Franca
    ZONTA

    2012 – 20XX